0 + 0 = la tête à TOTO !!!!

Publié le par Amélie

Les vacances continuent, mais cette fois c'est en Poitou-Charente....

Et plus précisément à Poitiers, chez des amis que nous avons posé nos valises.

La pluie s'est elle aussi invitée, mais maintenant nous avons l'habitude :-)

Poitiers, capitale de la région Poitou-Chatente, est bien connu pour son célèbre parc d'attractions,ses délicieux macarons, ses fervents supporters du Poitiers Basket 86 (ils se reconnaîtront :-)), mais pour ma part, un passage dans cette ville équivaut à une visite obligatoire ... chez TOTO !!! Célèbre enseigne de tissus qui se trouve au 11 place Charles de Gaulle, face à Notre Dame.

Une mine d'or de tissus, de coupons vendus au kilo, à des prix défiants toute concurrence et en période de solde je ne vous en parle même pas, du - 50% sur une très grande partie du magasin !!!

Ce qui est dingue, c'est que je connais cette enseigne depuis des années, celui de Cannes est je trouve très mal conçu, 3 ou 4 boutiques minuscules, celui de Montpellier plus grand certes, mais rien ne me tape dans l'œil, mais alors celui de Poitiers est très grand, avec un étage et surtout bien rangé !!! Rien de plus rédhibitoire qu'un magasin de tissus en fouilli !!!!

Signe distinctif ? J'ai appris qu'il se trouvait dans un immeuble classé :-)

Un petit tour dedans et une petite demi heure plus tard, je ressors avec le magnifique sac en plastique rose aux inscriptions rouges :-)

Avant de vous faire découvrir ces nouveaux tissus, je vais vous faire une confidence .... Je crois qu'avant mon départ je vais aller y jetter un dernier coup d'œil, on sait jamais, peut être qu'un motif m'a échappé :-)

Bonne fin de soirée et bonne finale de Coupe du Monde ! ( Allez l'Argentine !!!)

Amélie

0 + 0 = la tête à TOTO !!!!
0 + 0 = la tête à TOTO !!!!

Merci à mon amie Carole d'avoir la patience de m'accompagner chez TOTO a chaque passage à Poitiers :-)

0 + 0 = la tête à TOTO !!!!

Un tissu "jeux" très original, qui m'a de suite interpellé :-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article